Nos photos à nous

Bienvenue sur notre galerie photo

Accueil / G80

Panasonic Lumix DMC-G80 : un µ4/3 ultra technologique

Sauter le pas entre un bridge et un hybride n'est pas forcément simple, mais le manque de polyvalence du premier est un argument de poids en faveur du second.

Le premier critère était d'avoir accès à un zoom d'au moins 600mm (en équivalence 24-36) de grande qualité en restant dans un budget et un encombrement maîtrisés (exit les reflexs donc :-P). Il ne restait qu'un ou deux bridges et les hybrides Olympus-Panasonic qui l'ont emporté grâce à leur polyvalence (entendez par là la possibilité de passer de la macro à la photo de très loin en passant par le grand-angle et le portrait).

Et voici le vainqueur (avec, entre autres, sa double stabilisation boitier/optique et sa tropicalisation) :

panasonic_g80.png

Mais le boitier n'étant pas suffisant pour satisfaire le premier critère cité plus haut, il a été couplé à un impressionnant 100-400mm F4-6,3, soit un 200-800mm en équivalence 24-36 ! OK le budget picote mais ça n'a juste rien à voir avec l'équivalent Canikon (on parle quand d'une multiplication par 9 ou plus pour le prix de l'objectif seul, soit bien trop même si on ajoute l'ouverture constante dans l'équation, et c'est à peine mieux au niveau du poids avec un multiplicateur tout de même supérieur à 4.5).

Accessoirement, il est compatible avec les objectifs µ4/3 du E-PM1, en particulier le téléobjectif 40-150mm / F4-5.6 et la focale fixe de 30mm / F2.8 qui vont garder une utilité au quotidien.

Nous connaîtrons très prochainement le résultat du passage à l'univers des objectifs interchangeables pour Marion.